Tous les articles classés dans : L’Ouïe de Si

Ça! 

De toute évidence, la notion du savoir vivre en communauté est tout à fait relative d’une société à l’autre! Vous en avez marre de vous retenir de roter et de péter en société? Une envie irrépressible de racler votre gorge toutes les 5 minutes pour cracher vos 0,0002 ml de salives? Mais allez donc en Chine et lâchez vous! Ici, tout est permis! Le ça est roi et ça ne choque personne! On parle fort, on laisse libre cours à toutes nos expressions corporelles, on dépasse les gens – attendre c’est se retrouver dernier et c’est n’avoir que les restes – on jette les papiers et ce qui ne se mange pas à terre – de toute façon, des gens sont payés pour les ramasser. Un petit temps d’adaptation est vital pour accepter ces différences culturelles. Oser les comprendre est nécessaire pour les accepter… Ou du moins en faire fi…

La joie du silence 

Qui n’a jamais rêvé d’une ville sans klaxons permanents, sans personnes qui parlent bruyamment dans les transports en communs ou sans ‘m’as-tu vu’ qui écoutent leur musique (presque) sans casque?  Au Japon, c’est possible! Pas de maux de tête ni de stress causé par les incivilités!  Bon, couplé à leur rigueur et leurs règles de vie à respecter (comme faire la file pour attendre d’entrer dans le métro, par exemple), cela peut sembler un peu psychorigide. Moi, ça me semble tellement logique et tellement plus respectueux. Il est possible que cette appréciation soit biaisée par notre précédent passage en Inde! Mais quand je pense au brouhaha parisien, pas tant que ça en fait…  

Prière Jaïn au Temple de Ranakpur

Première initiation au Jaïnisme et pas des moindres! Le temple de Ranakpur a une importance particulière puisque chaque membre Jaïn doit se rendre au temple au moins une fois dans sa vie pour considérer d’avoir une vie pleine! I DID IT! J’aurais dû rester au moins une semaine dans le temple pour en apprécier toute la complexité de la sémiotique et des rituels tant il est immense et magnifique de surcroît! Une petite bulle sereine d’une heure m’a en revanche permis d’admirer l’esthétique de ce temple et de me convaincre d’adhérer à trois de leurs valeurs fondamentales pour atteindre la Mokcha : la non violence, la vérité & la sérénité. Pour le célibat et le détachement (matériel), ça attendra un peu, voire pas dans cette vie…! Après tout Ghandi non plus n’était pas célibataire… Des prêtres nous demandaient également si nous voulions qu’il prie pour nous. Je n’ai pas pu résister à écouter un Mantra, apparemment très puissant. Ceci moyennant évidemment une contribution monétaire. Le détachement est relatif, sans doute, bien qu’il soit bienvenu de …

Le move dans la Toyota

En route pour Jaipur, the Pink City! La route est longue, c’est donc le moment d’en profiter pour demander à notre super driver, Anil, de nous faire partager sa playlist! Deux notes de musique et c’est le tout Bollywood qui envahit la voiture. Les mouvements de tête de gauche à droite, les deux mains jointes qui font des cercles, des éclats de rire,… Pas besoin de fermer les yeux pour imaginer turbans et sahris danser au rythme du vent. Un balais de rose, de jaune, d’orange et de vert fluo virevolte sans relâche. Les camions ornés de guirlandes color block participent également à la fête. Les poils se hérissent, les larges sourires m’aveuglent et mes oreilles dévorent ce précieux instant. La route ne sera finalement pas si longue… Petit extrait : http://youtu.be/DFUox_knFwM Pour info, cette chanson parle des beaux yeux d’une femme… L’amour toujours façon Bollywood.

Mélodie de Jérash

Un site archéologique d’une ville romaine et nabatéenne fondée au IV ème siècle avant JC. Je trouve que les influences grecques sont assez manifestes au regard de l’architecture (temples cubiques créés par des colonnades finalisées par des décorations de feuilles de vignes et qui supportent un fronton triangulaire entre autres) les divinités grecques vénérées (Zeus & sa fille Artémis notamment). Outre l’état de conservation extraordinaire du site en général (l’hippodrome, le forum oval, la rue principale, les temples de Zeus et d’Artémis, l’arc d’Hadrien et les théâtres Nord & Sud), ce qui m’a le plus touché c’est l’ambiance qui émanait du site : un ciel ensoleillé, des moutons et des chèvres gardées par un berger qui broutaient l’herbe fraîche (on est quand même sur un site archéologique…) et le chant de la prière qui retentissait dans toute la ville et le site. Poignant, envoûtant, singulier. Petit extrait depuis le temple de Zeus où l’on aperçoit le forum oval, la rue principale délimitée par de majestueuses colonnades, l’arc d’Hadrien et le temple d’Artémis. Et surtout les …